Christine Boutin dans La Croix : « la religion joue un rôle modérateur dans le choix des électeurs »

23/03/2010

« La religion joue un rôle modérateur dans le choix des électeurs »

Pour l’ancien ministre et présidente du Parti chrétien-démocrate Christine Boutin, la majorité présidentielle ne prend pas assez en compte son électorat catholique.

ENTRETIEN
Christine Boutin
Présidente du Parti chrétien-démocrate

La Croix : Le sondage réalisé pour La Croix montre que la religion demeure un déterminant du vote. Cela vous étonne-t-il ?

Christine Boutin : Oui, c’est une surprise pour moi : je ne savais pas que la pratique religieuse avait une telle incidence sur le vote. Mais votre sondage est très clair. D’une part, les catholiques votent davantage à droite. D’autre part, la religion joue un rôle modérateur dans le choix des électeurs. Plus la pratique religieuse est forte, plus le vote est modéré.

Or, comme responsable d’un parti dont l’identification chrétienne est forte, cela me ravit. On nous classe malheureusement souvent à l’extrême droite alors que nous sommes au centre. Ce sondage est donc une révélation car, si cela correspond à mon positionnement personnel depuis toujours, il me sera très utile pour lutter contre l’image trop souvent véhiculée consistant à identifier la défense de la vie à l’extrême droite. Alors que c’est justement l’inverse !

Le sondage montre également que, si le vote pour François Bayrou en 2002 et 2007 était supérieur à la moyenne nationale chez les catholiques pratiquants, le vote en faveur du MoDem est inférieur à la moyenne nationale chez ces mêmes catholiques pratiquants. Vous qui venez de l’UDF, comment l’expliquez-vous ?

Cela montre le vote intelligent des catholiques pratiquants. Ils ont fait confiance à François Bayrou quand ils pensaient qu’il y avait une cohérence entre sa foi – que je ne remets bien entendu pas en cause – et son engagement politique.

Or il y a eu un glissement dans son discours, qui s’éloigne de plus en plus des positions de l’Église catholique, notamment sur l’adoption homosexuelle. Je rappelle par ailleurs que François Bayrou s’était déclaré contre la mise en berne des drapeaux français après la mort de Jean-Paul II. Et qu’au nom de la laïcité, il a toujours refusé de communier lorsqu’il est en représentation officielle.

Tout cela n’est pas du tout en unité. Finalement, les catholiques pratiquants ont démystifié François Bayrou.

Quels enseignements pour la majorité présidentielle tirez-vous de cette enquête ?

Le sondage montre clairement que l’électorat catholique est nécessaire à la droite modérée. J’espère que cela va aider la majorité à opérer sa propre révolution culturelle en intégrant pleinement cette réalité. Je déplore à ce sujet que le remaniement ministériel ait été a minima et que la sensibilité chrétienne n’ait encore une fois pas été prise en compte.

Vous avez obtenu 7 élus aux régionales, sur 460 conseillers régionaux de la majorité présidentielle. Est-ce représentatif du poids de votre sensibilité ?

Nous sommes tout de même passés de zéro à sept conseillers régionaux ! C’est-à-dire presque autant que le MoDem… Mais il est vrai que d’autres composantes de la majorité sont surreprésentées par rapport à ce qu’elles pèsent électoralement. Le plus important c’est que, sans faire de bruit, le Parti chrétien-démocrate s’installe aujourd’hui vraiment dans le paysage politique. Une génération de chrétiens engagés est en train de se lever.

Ce mouvement va-t-il aboutir à une nouvelle candidature à l’élection présidentielle ?

Personne ne peut répondre de façon absolue deux ans avant cette échéance. Mais, le moment venu, la question se posera clairement en ce qui me concerne. Je ne dis donc pas que je ne serai pas candidate à l’élection présidentielle, si c’est nécessaire.

Recueilli par Laurent de BOISSIEU
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s