Cantonales : Marie Laurent, candidate UMP à Lambézellec

Marie Laurent et Pascal Desrousseaux

À 36 ans, Marie Laurent est la candidate de l’Union de la droite et du centre (UDC), dans le canton de Brest-Lambézellec. Née à Brest d’une famille brestoise depuis neuf générations, elle exerce la profession de comptable en cabinet d’expertise comptable. Elle est, par ailleurs, officier de réserve. Inscrite à l’UMP depuis 2005, elle était colistière aux élections municipales de Brest en 2008. Son remplaçant, Pascal Desrousseaux, 45 ans, habite à Lambézellec depuis 2006. Il est agent commercial et père de deux enfants. Militant RPR puis UMP, il était également colistier aux élections municipales en 2008.

Préparer la réforme territoriale

Pour la candidate, la tache principale qui attend le conseil général est l’accompagnement des personnes dépendantes. «L’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) pourrait être prise en charge au tiers payant, déclare Marie Laurent, cette question est d’autant plus importante qu’entre 2010 et 2020, le nombre de personnes au-dessus de 80 ans va doubler. Il ne faut pas attendre d’être au pied du mur». «Pour financer ces aides sociales, la reforme territoriale est nécessaire, ajoute Pascal Desrousseaux ; il faut réduire les frais de fonctionnement en supprimant des échelons de décision». Il s’agit en fait de «dépenser moins pour agir plus», résume la candidate. Consciente que cette élection ne sera pas facile, la candidate précise que sa principale crainte est l’abstentionnisme, ces élections cantonales n’étant pas couplées à un autre scrutin.

Le Télégramme, 03/03/2011

Nouvelle venue en politique, cette comptable de 36 ans défendra l’UMP dans ce canton très ancré à gauche.

Jusqu’à présent, l’expérience politique de Marie Laurent s’était limitée à être présente sur la liste de la droite unie aux municipales en 2008. Elle n’avait pas été élue. Cela a suffi pour lui donner l’envie de s’engager plus avant, elle qui avait pris sa carte à l’UMP en 2005. « À l’époque, on m’avait incitée fortement à venir gonfler les rangs de l’UMP et on m’avait proposé une place sur la liste aux municipales. »

Âgée de 36 ans, elle est Brestoise d’origine. Elle précise même : « Brestoise depuis neuf générations ! » Elle aime aussi rappeler qu’elle est « officier de réserve ». Elle travaille comme comptable dans un cabinet d’expertise comptable. Elle n’habite pas le canton qu’elle brigue mais assure y venir « souvent ».

Le canton de Lambézellec, qui comprend les secteurs de Lambézellec, Kérinou, Lanrédec, Traon-Quizac, Kerbernier et Kérédern, était le fief du socialiste Daniel Abiven, récemment décédé. L’arracher à la gauche constitue un vrai défi. « La donne a changé et une élection n’est pas gagnée d’avance », veut croire Pascal Desrousseaux. Agent commercial de 45 ans, habitant Lambézellec, il est le remplaçant de Marie Laurent.

La candidate entend travailler « au service de la personne, en dépensant moins pour agir plus, ce qui n’est pas le cas actuellement ». Elle et son remplaçant insistent sur « la nécessité d’anticiper dès maintenant la question de la dépendance ».

Yannick GUÉRIN. Ouest France, 03/03/2011

Téléchargez notre tract pour Lambézellec : notre programme y est !

Publicités

2 réponses à “Cantonales : Marie Laurent, candidate UMP à Lambézellec

  1. Bon courage pour ta campagne, toute la réserve est derrière toi

  2. Allez Marie !

    Dommage qu’on ne puisse pas voter pour toi !

    Courage pour la dernière ligne droite …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s