Galerie

Législatives : Françoise Pontigny Lucas – Pour une maîtrise des prix et l’emploi local : une politique énergétique décentralisée

Françoise Pontigny Lucas, candidate aux élections législatives dans la 8ème circonscription du Finistère, se bat pour que les plus démunis puissent encore se chauffer et que des emplois soient réellement créés en Bretagne dans le secteur des énergies. C’est un axe prioritaire de sa campagne.
Il est en effet indispensable et urgent de développer l’outil énergétique Breton, mais sommes-nous condamnés à subir une envolée du prix de l’électricité ? Quelles sont les perspectives d’une politique de centralisation à tout prix ? Qui pourra payer le surcoût des solutions qui nous sont imposées ?

Pourquoi une telle envolée de nos factures d’électricité ?
Les parcs éoliens offshore annoncés en Bretagne produiront une électricité trois fois plus chère que l’électricité classique . D’après la Commission de Régulation de l’Énergie, c’est 1,1 milliards supplémentaires d’euros par an que les consommateurs d’électricité devront payer pour financer le surcoût des parcs off-shore prévus. Les consommateurs retrouveront ces sommes dans leurs factures à la ligne de la Contribution Sociale à la Production d’Électricité !
Il en va de même pour le surcoût la centrale à gaz de Landivisiau qui utilise du gaz russe avec une technologie allemande. Là les subventions seront de l’ordre de 40 millions d’euros par an (sans même payer de contribution pour le CO2 fossile rejeté dans l’atmosphère !). Là aussi ce sont les consommateurs qui retrouveront ce surcoût à la ligne de la CSPE… (150 centrales à gaz sont prévues sur tout le territoire français : qu’on se le dise)
La multiplication de telles solutions pose problème : qui pourra payer une facture d’électricité ainsi alourdie ?

Une énergie plus proche des hommes qui l’utilisent et moins chère.
Le soutient des projets énergétiques décentralisées adaptés aux ressources et besoins locaux, permettrait un allègement du réseau électrique et favoriserait la valorisation des ressources locales.
La gazéification thermique, par exemple, pourrait valoriser efficacement l’énergie contenue dans les résidus agricoles, les effluents d’élevage et même les algues vertes, en produisant de l’électricité et de la chaleur à la demande de façon compétitive et fournissant ainsi un revenu complémentaire aux agriculteurs.
La décentralisation de cette production d’électricité permettrait aussi de valoriser localement la chaleur produite et de satisfaire d’importants besoins de chauffage en hiver.
La production d’unités à taille « humaine » n’impose pas d’outil industriel lourd et permet donc une valorisation des moyens de production locaux français.
Les efforts financiers nécessaires à la pérennisation de l’outil énergétique français doivent prioritairement être orientés vers des outils industriels disponibles localement.

Il faut avoir le courage politique d’ouvrir le dossier du tarif de l’énergie.
Les solutions françaises existent, mais la volonté politique de décentraliser la production de l’énergie est sans cesse repoussée au profit du gigantisme dispendieux et d’usines à gaz de technologies étrangères qui ruinent nos entreprises.
La première action politique de Françoise Pontigny Lucas, dans ce domaine, sera de promouvoir cette décentralisation des moyens de production de l’énergie en sollicitant par exemple des tarifs de rachat de l’électricité justes et favorisant la production en fonction de la demande. Cela créera immédiatement des emplois pour nos PME-PMI et sera source de revenus pour le monde rural.
Le Parti Chrétien-Démocrate avec Christine Boutin est déterminé à servir le bien commun, défendre la dignité de l’homme face aux seuls intérêts économiques et politiciens.

Contact : francoisepontignylucas@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s